L’heure est venue de recruter différemment. C’est le moment de soigner votre image en tant qu’employeur, pour attirer les meilleurs candidats. Il est temps de penser à la fidélisation de vos collaborateurs actuels. 

Quoi ? Les RH doivent faire du marketing ? Les ressources humaines doivent assumer le branding (l’image de marque en anglais) de l’entreprise ? C’est effectivement dans la logique de l’évolution des choses…

Pour vous aider dans cette stratégie de marque employeur, on décompose ici comment procéder sans abuser de ces termes barbares qu’utilisent les marketeurs à tout bout de champ. 

 

Les étapes de la stratégie marque employeur – Photo by O12 on Unsplash

 

Une définition simple de la marque employeur 

La marque employeur inclut la stratégie et les actions effectuées pour rendre une entreprise attractive pour ses collaborateurs et des candidats potentiels.

Contrairement à la marque entreprise qui vise à séduire et fidéliser des clients, l’objectif de la marque employeur est donc d’attirer et de retenir les employés

C’est dans ce cadre que les RH doivent faire des efforts de marketing : des actions de communication interne et externe pour faire connaître et améliorer l’image de la marque employeur.

Pourquoi bâtir une stratégie de marque employeur

Une étude LinkedIn souligne qu’une bonne stratégie marque employeur :

  • réduit les dépenses liées au recrutement de 50 %
  • diminue le turn-over de 28 %
  • augmente de 50 % le nombre de candidatures qualifiées
  • divise par 2 les délais de recrutement 

L’étude souligne également que 75 % des chercheurs d’emplois prennent en compte la marque employeur avant de postuler. Afin de s’informer, 52 % des candidats vont d’abord consulter :

1/ le site internet de l’entreprise

2/ les réseaux sociaux

Diagnostic de la marque employeu

La première étape est bien sûr de faire un audit poussé, afin de faire l’état des lieux de votre marque employeur. Cela vous aidera à prendre pleinement conscience de la réputation de votre entreprise auprès des demandeurs d’emploi ou de vos propres employés.

1/ les processus RH

Commencer par examiner vos pratiques RH :

  • sourcing
  • recrutement
  • intégration (onboarding)
  • formation
  • rémunération
  • avantages salariés

Dresser une carte exhaustive de vos processus RH.

2/ les entretiens

Effectuez des sondages et menez des interviews. Pour être complets, nous vous recommandons d’interroger : les responsables RH, les membres du Codir, les managers clés.

Interrogez aussi les collaborateurs en atelier ou en individuel, pour avoir une vision précise de votre image de marque employeur. 

Et pour aller encore plus loin, interviewez aussi des candidats que l’entreprise souhaitait recruter, mais qui n’ont pas donné suite à la proposition d’embauche. Pourquoi ont-ils décliné cette offre ? Entretenez-vous avec les collaborateurs que vous souhaitiez garder et qui sont partis. Qu’est-ce qui les a conduits à travailler ailleurs ?

3/ l’e-réputation

L’étape suivante est l’audit de la présence digitale de l’entreprise. 

Effectuez des recherches dans les médias sociaux, consultez des sites comme Glassdoor, Viadeo, Indeed, ChooseMyCompany, pour lire les commentaires et les critiques.

Comment l’entreprise gère-t-elle la prise de parole sur les réseaux sociaux ? Dispose-t-elle d’un programme d’ambassadeurs ?

Mettre en place la plateforme de marque employeur

Qu’est-ce qu’une plateforme de Marque Employeur ? C’est le socle qui établit l’identité de l’entreprise en tant qu’employeur. Toutes les grosses entreprises en ont une, même si elle n’est pas formalisée en tant que telle. 

C’est à cette étape qu’il faut définir le positionnement de la marque employeur. Il permettra de préciser les éléments-clés de la plateforme. 

Sur le fond :

  • la proposition de valeur employeur (ou promesse RH)
  • les valeurs
  • la mission (la raison d’être) de l’entreprise
  • la culture d’entreprise
  • les engagements 
  • la vision pour l’avenir

Sur la forme :

  • la charte graphique
  • les logos

 

Le plan d’action marque employeur

Le plan d’action consiste à définir les chantiers à entreprendre : créer un programme d’ambassadeurs, choisir les canaux de diffusion pour promouvoir votre marque employeur, créer une campagne en vidéo, créer un site carrière…

Ensuite, vous devez prioriser ces chantiers. Deux paramètres sont à prendre en compte : les bénéfices à attendre de chaque action et la difficulté de la mise en oeuvre. Vous commencez par le moins complexe et le plus fructueux à court terme.

Cette étape comprend aussi la prise en compte d’indicateurs clés de performance (KPI) pour mesurer les résultats obtenus. 

On passe ensuite à l’action. 

Par où commencer ?

1/ Une politique RH ambitieuse :

Si vous voulez que l’on pense du bien et que l’on dise du bien de votre entreprise, il faut que l’ambiance dans vos bureaux soit réellement bonne. Cela peut supposer BEAUCOUP de changements.

Cependant, il faut les initier. C’est à cette seule condition que les anciens collaborateurs et les collaborateurs actuels pourront devenir des ambassadeurs.

2/ créer votre campagne : améliorons le bien être au travail

Élément clé pour booster l’engagement des collaborateurs, la campagne de bien être au travail est un bon point de départ. 

Commencez par vos équipes RH et vos managers. Ce sont eux qui vont propager la campagne dans toute l’entreprise.

Pour vous aider, vous pouvez adopter la charte happy responsable

3/ créer une équipe d’ambassadeurs pour communiquer sur les réseaux sociaux

Une fois que vous avez entrepris des actions pour changer positivement l’ambiance au travail, le moment est venu de le promouvoir.

Commencez par identifier vos collaborateurs déjà actifs sur les réseaux sociaux. Ce sont vos meilleures ressources.

Écoutez ce qu’ils ont à dire sur l’amélioration du bien être au travail et mettez-les à contribution dans le plan d’action. Des collaborateurs qui participent au changement seront d’autant plus désireux d’en parler sur les médias sociaux. 

Proposez-leur des formations pour améliorer encore leur compréhension de ces réseaux.

Organisez des réunions régulières pour les informer des projets de l’entreprise et mettez à leur disposition des vidéos et des contenus à partager.

Les outils de la marque employeur

Il existe un certain nombre d’outils pour vous aider dans votre démarche marque employeur.

les jobboards :

Un jobboard (ou job-board) est un site web mettant en ligne des offres d’emploi. On parle aussi de « site d’emploi ».

Il vient de l’anglais jobboard qui signifie littéralement : tableau d’offres d’emploi. Il fait référence aux panneaux sur lesquelles un chercheur d’emploi peut consulter les offres dans les agences de recrutement.

Un jobboard comporte habituellement 2 parties :

  • des offres d’emploi consultables avec un moteur de recherche
  • une CVthèque où les chercheurs d’emploi peuvent déposer leur CV

VideosRH fait partie du groupe Icademie qui comprend le jobboard Jobintree.

Des vidéos marque employeur :

Il existe de nombreuses façons de promouvoir sa marque employeur à travers la vidéo. Il est aussi possible de s’en servir pour :

  • une offre d’emploi filmée (ce qui augmente la visibilité de votre annonce)
  • votre proposition de valeur employeur
  • montrer le quotidien de vos collaborateurs
  • digitaliser votre onboarding
  • illustrer votre politique RSE
  • etc.

La vidéo est le média roi sur le web. Elle est favorisée par les algorithmes de Google et améliore le référencement d’un site carrière. Elle est aussi mise en avant par les réseaux sociaux. Pour une raison simple : c’est ce que les internautes préfèrent consulter en termes de type de contenus. 

Les sites de notation :

Ils sont désormais incontournables. Glassdoor, Choose My Company ou encore Meilleures-entreprises.com : ces sites sont très précieux pour l’audit de votre marque employeur. Ils vous permettent de voir quel est le bouche-à-oreille qui se fait à votre égard sur la toile.

Ils vous donnent également la mesure de cette ère de la transparence où, comme le dit Thomas Chardin, ce que l’entreprise fait à l’intérieur se voit à l’extérieur (la marque employeur, le nouveau bifidus actif des ressources humaines).

Un site carrière :

Le nom est trompeur. Il ne s’agit pas d’un site à part entière. Le site carrière désigne cette partie d’un site qui détaille le processus de recrutement d’une entreprise. Sur un site carrière, vous pourrez mettre une présentation de l’entreprise à destination des candidats, ainsi que les postes disponibles.

Vous souhaitez un accompagnement dans la communication de votre marque employeur ? Contactez-nous.